Nos conseils

L’examen d’aptitude : pourquoi est-il important ?

Développée depuis moins de 50 ans, l’ostéopathie animale demeure une pratique récente en constante évolution. Les praticiens participent à l’épanouissement de cette discipline en se formant tout au long de leur vie et en contribuant à l’élaboration de méthodes toujours plus variées. Bien que les résultats de cette technique de soins ait été démontrée, il était essentiel d’encadrer l’exercice de ce métier. Dans cet objectif, l’examen d’aptitude obligatoire a créé un tournant dans l’histoire de l’ostéopathie animale avec des critères légaux et déontologiques précis.

Historique du métier

Le Dr Dominique Giniaux sort diplômé de l’école vétérinaire de Toulouse en 1968. Porté par sa passion des animaux et soucieux du bien-être animal, il a rapidement joué un rôle précurseur de par son approche. Il sera d’ailleurs l’un des premiers vétérinaires à pratiquer la chirurgie abdominale pour le cheval et fera cesser la castration des casseaux. Le Dr Dominique Giniaux n’a eu de cesse de s’interroger sur les solutions à apporter au monde animal en matière de santé.

Après s’être formé à l’auriculothérapie et à l’acupuncture, il se tourne vers l’ostéopathie en délaissant petit à petit la médecine traditionnelle vétérinaire. Il développe et formalise alors des techniques d’ostéopathie adaptées aux animaux en débutant sa pratique sur l’espèce équine notamment. Une première mondiale en 1977 qui signe le début d’une nouvelle méthode de soins et qui représente aujourd’hui des centaines de nouveaux ostéopathes animaliers chaque année. Si les manipulations et la pratique s’accordent à de nombreuses espèces, chaque praticien continue de se former tout au long de sa vie et de faire évoluer la discipline pour une prise en charge toujours plus complète.

Une éthique partagée par les praticiens

Si certains vétérinaires font le choix d’acquérir des connaissances approfondies en ostéopathie animale, l’essor de la discipline au fil des années a créé des vocations chez des passionnés non vétérinaires. Un engouement et une mixité qui participe à enrichir la pratique de la plus belle façon, mais qui peut également être source d’un manque de professionnalisme sur le terrain.

Si les centres de formation proposent des programmes complets, la mise en place d’un examen d’aptitude obligatoire a permis de valider les compétences de façon uniforme, mais aussi de déterminer une déontologie commune qui met en avant le sérieux des praticiens reconnus. Quel que soit le lieu d’exercice des professionnels, ces derniers contribuent donc à l’image et à la renommée de l’ostéopathie animale avec une réelle passion pour chaque espèce, ainsi qu’une approche du monde vivant qui privilégie des méthodes de soins douces et naturelles avec un respect de la patientèle et une communication transparente.

L’avenir du métier

Dans la même démarche de curiosité et d’éveil que le fondateur de la discipline, le Dr Dominique Giniaux, les ostéopathes animaliers sont destinés à se former tout au long de leur carrière. Au fil des rencontres professionnelles où chacun peut échanger un point de vue sur des cas particuliers et partager des expériences enrichissantes, les praticiens développent leurs connaissances avec un réseau bienveillant et formateur. L’approche douche du monde du vivant peut également être l’occasion de s’intéresser à d’autres disciplines et d’enrichir ses compétences avec le shia tsu, l’homéopathie, ou encore la naturopathie pour les animaux.

Autant d’apprentissages qui s’inscrivent dans une démarche de soins plus naturelle et respectueuse du monde animal. La renommée grandissante du métier d’ostéopathe animalier et son intervention régulière, en complément de soins vétérinaires ou non, sont aujourd’hui possibles grâce au cadre légal imposé et à l’examen d’aptitude requis. Des conditions indispensables pour attester du sérieux des praticiens en France.

Continuez de découvrir le C‑NESOA

Vous avez des questions ?

Nos étudiants et membres du staff vous répondent.
Vous pouvez également consulter notre F.A.Q.

Rencontrons-nous !

Venez découvrir le C-NESOA le temps d'une journée ou,
exceptionnellement, le temps d'une visio-conférence.

C-NESOA
Votre navigateur est obsolète

Pour profiter du site,
merci de mettre à jour votre navigateur